Interview de Fabien Wille, spécialiste des sciences du sport

Fabien Wille est professeur des universités en Sciences du Sport à l’université de Lille. Il est l’auteur des plusieurs ouvrages comme Le tour de France : Un modèle médiatique et de nombres d’articles sur le sport. Spécialisé dans les relations entre sports et médias, il travaille aujourd’hui sur le problème de la responsabilité des journalisme dans le traitement médiatique réservé aux événements sportifs, notamment les Jeux Olympiques de Londres et de Rio.

Les relations entre médias et JO

Pour Fabien Wille, les médias et les JO entretiennent des relations d’intérêts réciproques. Les JO et les médias sont indubitablement liés aujourd’hui.

Le récit médiatique

Dans plusieurs de ces articles, Fabien Wille évoque ce qu’il appelle le récit médiatique. Il explique ici ce concept. L’occasion de voir comment certaines histoires sont créées durant les grands événements sportifs pour refléter des valeurs via la diffusion d’images.

Politisation des Jeux Olympiques

Pour Fabien Wille, la politique n’a jamais disparu des Jeux Olympiques, il y a toujours du nationalisme. Il évoque les JO de 1936 en Allemagne sous le régime nazi, qui reste l’exemple phare de la politisation du sport et de sa transformation en moyen de propagande.

Sport et économie

Pour l’enseignant, l’économie, comme pour la politisation a toujours existé dans le sport. Depuis son invention, le sport se voulait hors des courants économiques mais y a été soumis. Il en va de même pour les JO. Seuls les problématiques changent, l’économie du début du XXème siècle n’est plus la même qu’ajourd’hui, dans un marché libéral et mondialisé.

Sport, bourgeoisie, démocratisation

Fabien Wille évoque les valeurs bourgeoises présentes dans le sport et comment, pour être rentable, ce dernier devient spectacle et  se démocratise via les médias.

Paris 2024

Fabien Wille revient sur l’attribution des JO de 2024 à la France. Il évoque aussi ceux de 2012, qui avaient été attribués à Londres au détriment de Paris ainsi que sur la logique de rentabilité dans laquelle sont ancrés les Jeux.

Interview, montage, écriture: Marceau Henault

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *